La pastèque volée

/, Travel/La pastèque volée
el-amir-belbachir-amirweb-la-pastéque-volée

 

 

Aujourd’hui nous allons mettre la pastèque à l’honneur , le fruit star de l’été et des vacanciers .
L’acte d’achat de la pastèque est toujours une épreuve , c’est souvent une mission dévolue aux hommes et le risque est grand!!
L’autre jour au restaurant mon ami Tayeb m’a demandé comment reconnaitre une bonne pastèque , voila , je met ma modeste expérience d’agriculteur à votre disposition.
Ce fruit mérite un intérêt voire même un débat auquel j’apporte ma modeste contribution .
Grace à la pastèque j’ai acquis une certitude dont je vous ferais part plus tard.
Jeune de 10 ans , avec une dizaine de copains nous avions décidés , à 40 degrés à l’ombre , de cotiser et d’acheter une pastèque. Le programme était très clair , l’acquisition qui fera l’objet d’âpres négociations sera évacué dare dare vers un frigo pour une baisse de température substantielle de quelques degrés.
Notre fournisseur était naturellement désigné , l’ami BELHASSEN (paix à son âme) , le légumier du quartier nous à vu naître et grandir et nous comptions sur son état second permanent par l’usage du cannabis et aussi le fait qu’il saisisse le caractère pilote de cet achat qui peut se répéter et faire tache d’huile chez l’ensemble des mômes du quartier.
Sous ma direction , autorité incontestée et acquise après mon inscription récente dans une salle de boxe , une formation en vol des cygnes , en triangle , pour assurer la sécurité de notre futur précieux bien se bougea vigilamment en direction de notre partenaire commercial.
L’accueil de tonton belhassen fut des plus mielleux , il y va de  » oui mes enfants mes pastèques viennent des pays de Aladin , d’Ivanhoé et d’Hercule bien sur ,pur sucre et poids très correct pour votre misère de quelques sous ».
Nous priment fièrement et précautionneusement possession de notre bien, le payâmes , et la direction de la maison pour l’opération de refroidissement qui se passa sous haute surveillance , l’associé hébergeur de la pastèque fut chargé de rester en faction devant le frigo pendant une petite heure.
Le choix d’un endroit de consommation désert , à l’abri des gratteurs et autres intrus posa quelques problèmes , nous ne pouvions pas nous éloigner du quartier avec un tel butin , trop risqué!
I l ne faut surtout pas oublier que nous avons sous la main un fruit loué par le prophète pour ses nombreux bienfaits sur la santé et donc très convoité.
Après une consultation de toute la bande nous primes la décision de sévir sur cet aliment à 13h , moment de grande chaleur et de sieste, pas âme qui vive dans le quartier .Dans un coin discret nous sortîmes un carton pour l’assiette et un couteau . Dix paires d’yeux suivaient l’ouverture solennelle du fruit .Au moment ou apparu l’intérieur blanc rosé de la pastèque , un grand cri unanime d’indignation , de rage et de colère fusa du groupe , nous avons été magistralement testiculé par Belhassen!
Un débat houleux s’instaura pour une sortie de crise digne et une solution à ce traumatisme qui risque de contrarier notre santé mentale pour longtemps.
quatre tendances se dégagèrent de cette assemblée :
La première , naïve ,estimait que le marchand ne pouvait deviner ce qu’il avait à l’intérieur du fruit , il s’agit de jeter la pastèque , recotiser et changer de fournisseur. Cette solution molle n’accueillie que peu d’adhésion.
La seconde tendance prônait la punition du bon dieu qui refusera certainement à Belhassen l’entrée au paradis.
La troisième tendance dont j’étais le chef de file , majoritaire , proposa d’attendre l’heure de la prière , lorsque Belhassen quittera sa boutique pour aller à la mosquée et lui piquer une bonne pastèque, de celle qu’il tient à ses cotés pour ses bons clients. Ainsi naquit une association de jeunes malfaiteurs dont certains deviendrons de grands politiciens cela va de soi!
Il faut que je vous sachiez qu’a cette époque les commerçants laissaient leurs magasins ouverts et allaient à la mosquée ou la salle de prière la plus proche.
Aux alentours de 14 heures , toutes la bande était au marché à attendre l’appel à la prière , qui ne se fit pas attendre et notre ami Belhassen se dirigea comme à son habitude à la mosquée qui se trouvait à quelques mètres de la.
L’opération de chapardage prit quelques minutes et en file indienne nous retournâmes, butin sous les mains, à notre carton ou nous attendait les récalcitrants.
A la vue de la belle couleur rouge écarlate , le groupe retrouva ses couleurs et ce fut un moment de pur bonheur .
Pour faire revivre la flamme de brigand d’honneur qui sommeille en chacun de nous , nous décidâmes de réserver une tranche de pastèque à notre ami Belhassen et c’est moi qui fut chargé de cette délicate mission .
En remettant ce don à notre marchand , je le vis blêmir , ses yeux naturellement mi-clos s’exorbiter , un balbutiement métallique , et je reçus son verre de thé en pleine figure !!!
Notre Belhassen nous a fourgué sciemment une pastèque pourrie , blanche à l’intérieur et savait pertinemment que la tranche offerte venait d’un fruit volé!
Les leçons à tirer de cette saga :
1. Les marchands de pastèques (ou de melons) savent précisément ce qu’ils vous vendent et ne vous disent pas tout!
2. Si c’est le marchand qui te choisis la pastèque , il va te fourguer en priorité la plus ancienne , celle qui est entrain de devenir farineuse et perd ses sucres.
3. Comme pour tous les autres fruits (pomme, banane , poire, fraise ,etc.) ce n’est pas la plus grosse qui est la plus sucrée . L’algérien choisit une grosse pastèque pour faire ch….la voisine qui regarde par le balcon.
4. Une bonne pastèque est lourde par rapport à sa taille et émet un son creux ,clair , lorsqu’on tape dessus.
5. Les taches jaunes sur la pastèque sont un signe de soleil et de mûrissement.
6. L’écorce doit être mat .
7. Un truc infaillible , le pédoncule c’est à dire la pièce par laquelle est relié le fruit à la plante ne doit être ni trop vert , ni trop cassant .A l’opposé du pédoncule se trouve la partie sur laquelle la pastèque est en contact avec le sol , ce petit trou doit être jaune ….. la pastèque est mure!!!
Pour terminer , certains d’entre vous vont suggérer la bonne vieille méthode de découper un morceau de la pastèque et gouter sur place , oui ! Petit hic , le couteau du marchand a servi à plusieurs usages et notamment curer les oreilles , poignarder un ou deux cafards et décaper la semelle de la chaussure!
Adeptes de cette pratique , prenez votre propre couteau clean bien enveloppé dans un tissu propre et un bout de tissu mouillé pour bien nettoyer la pastèque !
Bon appétit mes amis!
El Amir BELBACHIR

Je suis El Amir BELBACHIR économiste urbaniste de formation , porté sur la science de la curiosité , l'apprentissage , l'écoute, l'écriture et enfin le partage sans limite . Mes domaines favoris sont : Le web parce qu'il est complexe et évolue vite Le management parce que les politiques maison et les styles de l'a peu prés malmènent les entreprises Le sport parce que c'est une forme plus rapide et plus organisée de l'activité normale de chacun L'hygiène alimentaire parce que c'est la chimie et le manque d'étique qui nourrissent nos cellules Et des masses d'activités qui aident à comprendre le fonctionnement des choses et des hommes pour mieux vivre ensemble harmonieusement.

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.